Rencontres Gourmandes
Par Christophe Kaprélian

Du Rififi dans mes fourneaux

Ce matin-là, Chandler et Ellroy avaient pris leurs quartiers chez  moi : une blonde en fourreau, dégoulinante d’hémoglobine, jouait avec mes couteaux…

Des secours, du valium, une camisole ?

Heyno worries

C’est du cinéma !

Gastronomie et 7ème art, c’est une longue histoire, y compris dans l’itinéraire de votre serviteur cinéphile qui aime à faire le clap gourmand sur les plateaux de tournage. J’ai donc ouvert grand la porte de mes cuisines à Nicolas Martin, aussi doué sur les ondes qu’à l’écran, en quête de décor pour son dernier film.

Sur le papier, Remember me s’annonce comme un thriller gastronomico-métaphysique… Difficile pour le moment d’en dire davantage. En revanche, le « work in progress » me montre à quel point cuisine et cinéma peuvent être des arts jumeaux.

Voyons voir…

Dans un cas comme dans l’autre, il est indispensable de mettre la main à la pâte…

De disposer de produits frais, soigneusement sélectionnés – Hortense et Pétunia, deux spécimens de bars à l’oeil vif, ont fait l’objet d’un casting sévère…

D’affûter sans délai le fil de sa lame, surtout si l’oeuvre est au noir avec traque au gros gibier… un cuisinier sans couteau c’est Marlowe désarmé !

Naturellement, la sauce ne prendra qu’à la condition d’un bon travail d’équipe,

A chacun de faire preuve de concentration…

D’un peu d’audace et de confiance en soi…

Et de ne jamais, jamais, lésiner sur l’esthétique !

Un bon film, on a cent fois raison d’en faire tout un plat.

Dans les cuisines de « Madame est servie »,
Remember me de Nicolas Martin - http://post-mortem.org
Avec : Hélène Roisin, François Sagat et Benoît Brumer.
Lire la suite | Ajouter un commentaire | aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Designed by MMCréation 2011'
+